• Stade TELUS
  • Stade TELUS
  • Stade TELUS
  • Stade TELUS
  • Stade TELUS
  • Stade TELUS

Stade TELUS

Université Laval

Catégorie

Éducation, sports et loisirs


Client

Université Laval


Lieu

Québec (Québec) / Canada

Date

2011


Budget

26 M$

Superficie

8 720 m.c.


Crédits

Consortium H2A (Hudon Julien Associés + ABCP + HCMA)

Photos © Stéphane Groleau


Prix et mentions

  • Mérites d’architecture de la Ville de Québec - catégorie édifices publics et institutionnels 

  • Mérites d'architecture de la Ville de Québec - prix spécial du jury

  • Prix d'excellence CECOBOIS, catégorie Bâtiment institutionnel de plus de 1000 m.c.


Description

Le Stade TELUS - Université Laval s'inscrit dans un projet de grande envergure, soit le projet régional d’agrandissement du PEPS de l'Université Laval. Équipé d’un terrain synthétique intérieur de 100 m x 60 m subdivisé en trois plus petits terrains, ce nouveau complexe permet de tenir des entraînements et des matchs de soccer en plus des entrainements de football et de rugby, le tout surplombé de gradins d’une capacité d’environ 450 places.  Juxtaposé au stade de football extérieur existant, le complexe assure une interface intéressante entre les deux équipements qui partagent des services communs.  Ce bâtiment offre également un étage de loges pour le stade de football extérieur permettent d’avoir une excellente vue du terrain. Par ailleurs, des services sanitaires ainsi que des concessions alimentaires incorporées au complexe de soccer desservent maintenant les spectateurs du stade extérieur en remplacement des installations temporaires auparavant utilisées lors des matchs de football. 

La structure principale du bâtiment est constituée d’une ossature de bois lamellé-collé supportée par 13 arches à inertie variable. L’utilisation du bois comme ossature principale répond à la volonté de l’Université Laval de construire un bâtiment durable. Les qualités acoustiques et esthétiques de cette charpente sont autant d’atouts qui font de ce stade un bâtiment exemplaire.  L’ensemble des mesures « vertes » mises en place permet de minimiser de façon significative les coûts d’opération du stade.