• Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec
  • Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec

Réaménagement du CEAEQ au Complexe Scientifique de Québec

Société Immobilière du Québec

Catégorie

Santé et recherche


Client

Société Immobilière du Québec


Lieu

Québec (Québec) / Canada

Date

2011


Budget

6 M$

Superficie

Phase 1: 456 m.c. Phase 2: 2 370 m.c.


Crédits

Images © Stéphane Groleau


Description

Le complexe scientifique à Sainte-Foy comporte plusieurs organismes gouvernementaux à caractère scientifique. Les réaménagements successifs ont fait que le Centre d'Expertise en Analyse Environnementale du Québec possède des installations à divers endroits dans le complexe. Le projet comprenait le déménagement et réaménagement des laboratoires de ses spécialités d’accréditation, de biologie, microbiologie, chimie et chimie inorganique afin de les regrouper au même endroit.

 

Le projet consistait au déménagement des laboratoires éparpillés à travers plusieurs secteurs du complexe scientifique et les rassembler au B-2. Les travaux incluaient la démolition des espaces existants et la construction de nouveaux laboratoires. Les nouveaux locaux sont divisés l’aide du système de cloisons et de plafonds modulaires propre au complexe scientifique.

 

Le défi du projet résidait dans l’organisation des travaux de sorte à perturber au minimum les activités du laboratoire. Le projet a été réalisé en prenant en considération des critères de développement durable afin de minimiser l’impact du réaménagement sur l’environnement (réutilisation, recyclage, matériaux à faible taux de COV, etc.). Les contraintes induites par la structure existante et les systèmes modulaires en place représentaient également un défi.

 

Le principal élément de complexité de ce projet se situait au niveau de la réalisation de travaux à l’intérieur d’un bâtiment occupé tout en minimisant la période d’inactivité du laboratoire.