• Concours - Amphithéâtre Trois-Rivières sur Saint-Laurent
  • Concours - Amphithéâtre Trois-Rivières sur Saint-Laurent
  • Concours - Amphithéâtre Trois-Rivières sur Saint-Laurent
  • Concours - Amphithéâtre Trois-Rivières sur Saint-Laurent
  • Concours - Amphithéâtre Trois-Rivières sur Saint-Laurent
  • Concours - Amphithéâtre Trois-Rivières sur Saint-Laurent

Concours - Amphithéâtre Trois-Rivières sur Saint-Laurent

Ville de Trois-Rivières

Catégorie

Culture , Espaces publics et parcs , Concours


Client

Ville de Trois-Rivières


Lieu

Trois-Rivières, Québec / Canada

Date

2010


Budget

-

Superficie

-


Crédits

Images © ABCP

En collaboration avec Josée Dionne en architecture du paysage


Description

Chargé à la fois de son passé industriel et de son exposition permanente aux forces naturelles qui l’entourent, le site se doit, par sa requalification, de renouer avec son histoire. La localisation du futur amphithéâtre doit à la fois répondre à une logique urbaine en devenant le point culminant de l’aménagement de Trois-Rivières sur Saint-Laurent mais également devenir un véritable phare à l’échelle de la Ville et du Fleuve.

 

La reconversion du hangar en y ajoutant la fonction hôtel à même les derniers étages devient le point de connexion de ce nouveau parc à la promenade existante. Traité comme un immense parc, le site reçoit trois pavillons aux ambiances et aux fonctions variées. Ceux-ci offriront autant d’expérience uniques et d’opportunités de création et de représentations improvisées lors des divers festivals de Trois-Rivières.

 

L’implantation proposée, met en valeur la cage de scène dans l’axe de la future Rue des Draveurs afin de maximiser l’effet monumental de cet équipement. Exprimée comme un immense volume de bois empilé, celle-ci vient rappeler l’utilisation du site par la Canadian International Paper Compagny. Ce geste monumental à l’échelle du site et de la Ville est entouré de ses fonctions connexes, abritées sous de grandes toitures blanches. Traitée comme des plaques décalées, celles-ci font référence aux glaces dont le site subit les assauts hivers après hivers. Ouvert vers le nord-est,  l’amphithéâtre vient à la fois minimiser les nuisances sonores pour son environnement, tout en se protégeant des bruits urbains susceptibles de nuire aux spectacles. Cette orientation permet également d’offrir de multiples vues vers l’environnement naturel immédiat tout en intégrant le parterre au reste du parc.

 

Surplombant la cage de scène, un lumineux restaurant blanc vient délicatement se déposer sur une terrasse panoramique devenant ainsi le point culminant du phare culturel de Trois-Rivières.