• Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron
  • Centre Vidéotron

Centre Vidéotron

Ville de Québec

Catégorie

Éducation, sports et loisirs


Client

Ville de Québec


Lieu

Québec (Québec) / Canada

Date

2015


Budget

370 M$

Superficie

65 000 m.c.


Crédits

Équipe intégrée SAGP

Photos © Stéphane Groleau


Prix et mentions

  • Mention honorable des prix d'excellence en immobilier de l'Institut de développement urbain du Québec (IDU)

  • Prix du public des Mérites d'architecture de la Ville de Québec

  • Mérite d'architecture de la Ville de Québec, catégorie accessibilité universelle

  • Mérite d'architecture de la Ville de Québec, catégorie projets municipaux

  • Grands Prix du Design, prix hors catégorie - établissement culturel et public

  • Prix d'excellence de la construction en acier (ICCA), Commerciaux / Projets institutionnels


Description

L’idée de bâtir un amphithéâtre multifonctionnel pour la Ville de Québec a germé en 2009, avec la création du groupe J’ai mal place, qui s’était donné comme mission de raviver l’engouement populaire pour le retour d’une équipe de hockey professionnelle dans la vieille capitale. Le projet, fortement appuyé par le maire de la ville, a rapidement capté l’attention des médias et des citoyens. C’est en 2012 que le mandat de concevoir ce projet a été officiellement octroyé à l’équipe intégrée SAGP. Le Centre Vidéotron est aujourd’hui un projet rassembleur pour toute une population, fière d’avoir assisté à la naissance d’une infrastructure unique en son genre au cœur de la région de Québec.

 

Implanté sur le site de l’ancienne piste de course de l’hippodrome, à la limite du quartier Limoilou, le volume principal de l’amphithéâtre marque clairement la fonction de l’édifice à l’échelle de la ville. Sa peau d’un blanc immaculé et ses ouvertures évoquent le mouvement de la neige déplacée par le vent, les congères, et plus largement la nordicité de la ville. Ces amas de neige, ce froid et ce vent glacial, qui hivers après hivers façonnent et vallonnent notre paysage, sont devenus subtilement la représentation visuelle et la ligne directrice conceptuelle de cet équipement sportif et culturel de Québec. La structure qui soutient cette façade courbe est en bois lamellé-collé, un détail qui teinte grandement la perception des coursives périphériques. Les ouvertures qui ondulent au pourtour du volume offrent des vues inédites sur la ville. De l’extérieur, le dôme blanc est visible d’aussi loin que de l’Île d’Orléans. La configuration intérieure du bâtiment, selon le principe des coursives ouvertes sur l’enceinte de spectacle, invite à la célébration et au libre déplacement des usagers. L’ambiance générale du lieu est à la fête, dans un décor vivant, stimulant et ludique.

 

Le Centre Vidéotron présente une structure hybride d’acier et de bois lamellé-collé. L’utilisation du bois a été privilégiée comme structure de support de l’enveloppe du volume principal afin d’épouser avec élégance la courbe de l’enceinte extérieure et donner une allure unique aux coursives périphériques. Allant de la coursive principale à la toiture basse sur une hauteur totale de plus de 25 mètres, cette structure comporte uniquement un point d’appui intermédiaire. Les arcs de lamellé-collé composé, localisés à une distance 5 mètres les uns des autres, composent les 92 facettes de la volumétrie ovale de l’enceinte de spectacle. Un pontage métallique vient combler la portée entre les arcs, faisant office autant de finition intérieure que de support pour l’étanchéité et l’isolation de l’enveloppe.  L’épinette noire – en section de 25 par 25 millimètres - a été retenue comme essence pour sa disponibilité locale et ses qualités structurales, permettant du même coup d’affiner les dimensions des imposants arcs.

 

Le hall d’entrée, généreux et ouvert sur la place publique, ramène l’imposant bâtiment à l’échelle du piéton. Le hall arbore un long mur de verre sérigraphié agissant comme un pare-soleil pour minimiser en été les gains solaires. Une structure hybride de bois et d’acier a été utilisée pour supporter cette façade imposante de plus de 93 de longueur par 11 mètres de hauteur, dramatiquement suspendue à 4 mètres du sol. Le soir, la paroi est mise en lumière pour offrir une présence civique accrue.  À terme, la large place publique face au hall deviendra assurément un lieu de prédilection pour visionner une partie de hockey à l’extérieur sur l’immense écran intégré.

 

L’amphithéâtre possède un important nombre de configurations afin de permettre une grande variété d’événements sportifs et culturels.  En formule spectacle, 20396 personnes peuvent prendre place et 18310 en formule hockey. Les infrastructures répondent aux normes de la Ligne Nationale de Hockey et permettent d’y recevoir éventuellement une équipe. Le Centre vise actuellement l’obtention d’une certification LEED Argent pour nouvelle construction, fait plutôt rare pour un bâtiment de ce type.

 

Avec la construction du Centre Vidéotron, la Ville de Québec s’est dotée d’un équipement résolument contemporain, évocateur, durable et branché sur la communauté.